Le musée Alain

Pour voir les les photos ci-dessous : actionnez l'ascenseur sur le côté.

C’est en 1976 que la Ville de Mortagne, son maire de l’époque Robert Tanné et la présidente fondatrice de l’Association des Amis du musée Alain et de Mortagne, Antoinette Guerrini ont accueilli dans la Maison des Comtes du Perche – propriété de la ville – un ensemble de meubles, livres et documents ayant appartenu au philosophe Alain et donné par la Ville du Vésinet.
Une exposition permanente a été organisée dans trois salles du premier étage en suivant la biographie d’Alain. Des vitrines présentent des documents issus du fonds Alain : correspondance, Propos, photos, peintures, dissertations…
Au second étage de la tour est reconstitué le cabinet de travail, à la ressemblance de celui de la maison du Vésinet où Alain est mort en 1951. Le plâtre ayant servi à fondre la statue en bronze du jardin de la Maison des Comtes du Perche est en dépôt dans une salle du musée.

Musée Alain Pratique
En 2017, le musée Alain sera ouvert les :
jeudis, vendredis et samedis de 14h à 18h
à partir du vendredi 26 mai 2017 jusqu'aux Journées du Patrimoine

Visite individuelle libre : gratuite
Visite groupe commentée sur rendez-vous : téléphonez au 02 33 85 35 75
prix : 2,50 euros par personne

Un Musée Alain ?

Alain n’aimait pas les « importants ». Lui consacrer un musée, ne serait-ce pas le statufier, en faire un « important » ? Il n’en est rien ! La pensée d’Alain, la « méthode » d’Alain, il vous suffit d’ouvrir ses « Propos » pour la découvrir et la faire vôtre : elle n’est pas fossilisée, elle est toujours vivante. Et pourtant, il est indispensable de venir jusqu’à Mortagne-au-Perche pousser la porte du Musée que nous vous présentons ci-après en images. Sa visite donnera un peu de chair à cette pensée d’un homme qui a disparu déjà… depuis le milieu du siècle dernier. Pour les jeunes générations, ce demi-siècle, c’est un passé lointain englouti dans les brumes du temps. Dans cette perspective, il était important de pouvoir resituer notre philosophe dans son temps, de fournir quelques repères visuels aux générations d’aujourd’hui et de demain. Lire sur les tables du musée des textes autobiographiques pleins d’humour, des annotations de copies d’élèves, un discours de distribution de Prix percutant, des Propos ciselés et indémodables peut parler à l’esprit de nos contemporains. Regarder la photo d’Alain dans son « gourbi » d’artilleur non loin de cette Chaussée de Calonne où tomba le trop jeune Alain Fournier, pose sur le XXe siècle un jalon essentiel. Découvrir quelques-uns de ses tableaux, le voir au Pouldu derrière son chevalet, souligne l’amplitude de cet esprit. Et son piano, son chapeau, sa pipe sur son bureau, ses deux bustes sur la cheminée, et sa statue au détour du couloir, n’est-ce pas trop ? Mais non ! C’est une excellente introduction à la richesse de notre fonds Alain qui attend le chercheur, l’étudiant, l’enthousiaste ou le simple amateur.
La richesse de ce Fonds n’est plus à vanter : venez pousser la porte du musée Alain à Mortagne pour le rencontrer dans sa ville natale, et en attendant, faites la visite du musée en images, puis allez consulter la page Fonds Alain sur ce site.

Pour vous donner l'envie de visiter ce magnifique petit musée
entièrement consacré à Alain, sa vie et son oeuvre :

Venant de la Place du Tribunal, descendez la petite rue le long de l'Hôtel-restaurant du Tribunal, vers la Porte Saint-Denis que vous apercevez devant vous (photo de gauche). Juste avant la Porte, sur votre gauche, passez le porche de l’antique Maison des Comtes du Perche (photo de droite) et pénétrez dans la cour. Le Musée est en face de vous dans les étages au-dessus de la Bibliothèque municipale. Les deux photos ci-dessous, prises en 1909, vous montrent des lieux qui n'ont pas changé depuis l'enfance d’Alain : le décor que vous venez de parcourir, est exactement celui dans lequel le jeune Alain a vécu.

Vous êtes maintenant au rez-de-chaussée dans la bibliothèque municipale. Il ne vous reste plus qu’a monter l'escalier pour arriver au Musée. En vous promenant dans les salles, vous découvrirez des photos d’Alain et de sa vie, des manuscrits originaux, des éditions originales et des ouvrages divers...
En se promenant dans, on découvre des photos d´Alain et de sa vie, des manuscrits, des ouvrages divers clairement exposés à la lumière du jour. La statue d´Alain, ses bustes en plâtre ou en bronze donnent une présence que le mobilier de sa chambre et de son bureau du Vésinet rend plus palpable encore.